AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 {mara/dom} where's the sun goes down

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Poldark
≈ OH DEAR YOU'RE MY FAVORITE SONG
avatar

Messages : 581
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 23

MessageSujet: {mara/dom} where's the sun goes down   Dim 29 Mai - 21:15


So I want you to close your eyes
Sing to the world tonight
And show them what's beautiful

m.trainor (close your eyes)

◇ ◇ ◇
Il sortit du grand bâtiment, s'éloignant au maximum des couloirs blancs et de l'odeur aseptisante qui était caractéristique des endroits de santé. Mais il avait promis à sa mère d'assurer la permanence le matin alors qu'il avait terminé sa garde chez les pompiers. Il enchainait directement sans broncher mais soufflant d'exaspération si on lui disait de se dépêcher. Il n'aimait pas qu'on lui donne des ordres mais encore moins celui de se presser alors qu'il n'y en avait pas le besoin, il se pressait assez comme ça dans son métier. Le jeune homme n'avait même pas eu le temps de passer chez lui, prenant le soin d'avoir toujours un jean et un tee-shirt noir dans le coffre de sa voiture. Il déambulait, sa blouse blanche sur le dos, parmi les patients certains graves d'autres sans risques. Il passa alors sa matinée à zigzaguer entre les personnes, faisant au mieux pour soulager leur conscience, douleurs, malaises. Il était autant accro à ce sentiment que à sa cigarette qu'il empressa d'allumer quand il sortit du dispensaire, voyant la voiture de sa mère se garer. "J'ai essayé de t'avancer au maximum." Elle vint coller sa joue à celle du jeune homme, lui laissant une trace de rouge à lèvres. "Tu devrais plus faire attention à ta santé mon chéri." Il esquissa un sourire de gène, comme un petit garçon qui se fait réprimander gentiment car il a fait une bêtise et il le sait. Ce qu'il avait apprécié, c'est que ses parents ne lui crient pas dessus quand ils avaient appris que le tabac était son meilleur ami mais le laisse faire, espérant qu'il s'en dégoute tout seul, ce qui n'était jamais arrivé. Il lissa honteusement sa blouse blanche, pendant que sa mère embrassait son front. Elle avait toujours gardé des gestes très affectueux, très protecteur avec lui étant fils unique. Le jeune homme prit ses jambes à son coup jusqu'à sa voiture où il balança sa blouse sur le siège passager. "Text to Mara:chat, tu viens manger avec moi chez Lombardi's ?" Dom venait de se rendre compte de l'heure, pile midi, comme si son estomac était réglé comme une horloge. Il aimait cuisiner, mais il savait que si il rentrait à son appartement à cette heure-ci, il serait vide, comme toujours. Assis contre le mur, sous un tableau plus que kitsch dans le style italien, il pianotait sur son téléphone, impatient comme jamais. Il était d'un naturel plutôt patient, de par son éducation mais quand il s'agissait de Mara, tout devenait irrationnel pour le jeune homme. C'est lorsqu'elle dépassa le seuil, qu'il releva directement la tête, la fixant du regard, presque d'une façon impolie. Comme un enfant, il aurait voulu lui courir dans les bras, la serrant fort mais il tâcha de se maitriser et se contenta de se lever comme pour signaler sa présence. "J'ai l'impression que ça fait une éternité, tu m'avais manqué."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poldark
≈ OH DEAR YOU'RE MY FAVORITE SONG
avatar

Messages : 581
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: {mara/dom} where's the sun goes down   Dim 29 Mai - 21:56


one republic | all the right moves
Are we just sinking in an ocean of faces?
It can't be possible that rain could fall


Si elle a vécu une tragédie dans sa vie et qu'elle est aujourd'hui plus perdue que jamais, la jeune femme a malgré tout eu la chance de rencontrer des gens merveilleux pour la soutenir, l'épauler. Dans le lot, il y a eu Dom, un pompier plein de charme qui a été une oreille attentive pour la demoiselle quand elle en a eu besoin, qui a été des bras sur lesquels elle a pu s'appuyer quand elle n'allait pas bien. Et puis, il a été cette personne, qu'elle a appris à aimer, quand elle croyait ne plus en être capable. Elle sait qu'au fil des années, sa personnalité a quelque peu changé et pourtant, il est toujours là à ses côtés, à supporter ses moindres défauts, même les plus agaçants. Et malgré le retour de Ralph dans la vie de Mara, il ne dit rien, se contentant d'être cette personne dont elle a fini par tomber amoureuse.
"De Dom: Chat, tu viens manger avec moi chez Lombardi's ?" Ce n'est pas prévu et durant quelques instants, Mara se demande si elle peut se permettre d'aller déjeuner avec son compagnon. C'est stupide, la majorité des femmes qui auraient la chance d'avoir Dom dans leur vie sauterait sur l'occasion, pour passer quelques instants en sa compagnie. Mais Mara, elle, elle est paniquée à l'idée de bouleverser son planning de la journée, d'être en retard sur un projet ou un quelconque rendez-vous. Alors, rapidement, elle attrape son agenda afin de voir ce qui est prévu pour aujourd'hui. Elle pousse un profond soupir de soulagement, quand elle remarque que son prochain rendez-vous n'est qu'à 15h30, ce qui lui laisse largement de temps pour que sa vie personnelle empiète sur le temps imparti à sa vie professionnelle. "Je te rejoins dès que possible, il me tarde de te voir ♡ Une réponse courte, mais positive dont elle est heureuse. Une majorité de femmes heureuses de passer du temps avec Dom? Mara en fait parti, sans aucun doute. À ses côtés, la vie semble plus facile, plus paisible. Si elle n'arrive pas toujours à calmer cette envie qu'elle a de tout contrôler, à ses côtés, elle se détend un peu plus chaque jour. Il arrive à la faire se sentir bien, un sentiment qu'elle a eu du mal à ressentir après l'accident de Ralph. Et ce bien-être, elle ne le doit qu'à Dom. D'un geste vif, mais précis, elle range les différentes photos étendues sur son établi. Elle les classe en deux tas, celles qui peuvent être utilisables pour la commande et celles qui deviendront autre chose. Dans son travail, Mara est amenée à photographier une multitude de portraits, de paysages, d'immortaliser des moments précieux. Et à ses yeux, aucune photo n'est gâchée, elles peuvent toutes être réutilisables et c'est toute la beauté de son travail. Après un dernier regard en arrière, elle ferme son bureau à clé et s'élance à la hâte dans la rue. En un temps-record, elle arrive à attraper un taxi à qui elle annonce l'adresse à laquelle elle doit se rendre. Elle s'adosse au dossier de la voiture jaune et son regard se perd dans la contemplation du panorama que lui offre la ville. Elle vit à New York depuis toujours et pourtant, elle ne se lasse jamais du paysage qui se trouve sous ses yeux. Une fois la course finit, elle paie sa course, en oubliant pas de laisser un pourboire et se rend à l'intérieur du restaurant. En s'engouffrant dans le restaurant, elle replace une mèche de cheveux rebelle derrière son oreille et son regard se perd immédiatement sur la foule présente. Elle ne met pas longtemps à apercevoir Dom, qui finit par se lever alors qu'elle vient à sa rencontre. À peine ses yeux se posent sur ceux de Dom, qu'un sourire qu'on pourrait considérer comme niais se dessine sur les lèvres de Mara, un sourire qui s'étire à mesure qu'elle s'avance. Alors qu'elle arrive à sa hauteur, leurs bras viennent se rencontrer de manière naturelle et elle se rapproche de Dom, pour déposer un baiser sur ses lèvres. Durant un instant, elle profite de cette intimité, consciente de la chance qu'elle a de l'avoir dans sa vie, alors qu'elle sait qu'elle ne mérite pas quelqu'un d'aussi bien. J'ai l'impression que ça fait une éternité, tu m'avais manqué. Elle sourit de plus belle, alors qu'elle finit par se détacher pour aller s'asseoir à son tour. "Tu m'as manqué aussi." Qu'elle répond sincèrement, alors qu'elle se trouve touchée par les paroles de Dom, qui a pris le temps de se rasseoir. Elle se penche légèrement pour déposer sa main sur la joue de son compagnon, d'un geste tendre, son pouce la caresse durant quelques secondes. "Tu vas bien? Tu as l'air épuisée."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
{mara/dom} where's the sun goes down
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dame Mara
» [SKIN-PACK] Mara Salvatrucha 13 ''MS-13''
» Les créas de Mara
» [Horde Pirate] La Dent Noire
» [dessins] Marà gribouille aussi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BOM CHIKA BOW BOW :: SUJETS ARCHIVÉS-
Sauter vers: