AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 {jolene/sujet commun} here we go again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Poldark
≈ OH DEAR YOU'RE MY FAVORITE SONG
avatar

Messages : 581
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 24

MessageSujet: {jolene/sujet commun} here we go again   Lun 11 Jan - 0:12

HERE WE GO AGAIN.
SUJET COMMUN n°1


Tout avait commencé normalement, comme à son habitude elle était celle qui avait été cherché de l'eau, traversant la jungle pour rejoindre la source d'eau potable. À ce moment-là, elle ne se doutait pas de ce qui l'attendrait en rentrant sur le campement, comment pour le pouvait-elle? La trêve dure depuis bientôt trois ans, trois ans de paix, de tranquillité. Un calme dont avait besoin chaque survivant pour se remettre des épreuves vécues, des horreurs dont ils ont été témoin. Ils ont tous mis du temps à s'y mettre, certains par peur que cela ne dure pas, d'autres qui n'était pas satisfait de l'issue de la confrontation. Certains voulaient se venger et elle le comprenait réellement, mais un tel combat ne pouvait les mener nulles part, que ce soit du côté des survivants, ou du côté des Natives. Il fallait que cela cesse, l'intérêt commun primant sur le besoin de vengeance de certains. Parfois, il lui arrive d'oublier comment cela se déroulait dans le passé, elle oublie le sentiment de la peur constante se trouvant au fond de ses entrailles, la façon dont chacun de ses sens était sans cesse en alerte. Oui il lui arrive d'oublier ces sensations désagréables mais indispensables pour survivre. Pourtant, elle ne peut que se montrer surprise par la façon dont elle est encore capable de voir quand quelque chose ne va pas. Certains diraient que c'est un sixième sens, d'autres que cela n'est qu'un coup de chance, pour Jolene, c'est surtout une sensation qu'elle peut ressentir, mais surtout un constat qui saute aux yeux.

En revenant sur le campement, alors que la nuit tombe, elle sent que l'atmosphère est différente, qu'au lieu d'être dispersé de partout, les survivants ont commencé à se rassembler par petits groupes, murmurant et regardant tout autour d'eux. Ce spectacle ne peut qu'être signe que quelque chose ne va pas et elle ne met pas longtemps à rejoindre un groupe en sachant plus. D'un coup d'oeil elle reconnaît les personnes et s'incruste silencieusement dans leur débat. Rapidement elle comprend de quoi il s'agit. Un corps mutilé a été retrouvé près de la frontière, leur frontière. Alors à ce moment-là, elle l'aperçut, la dépouille de Riley et s'efforça de ne pas détourner les yeux malgré l'horrible spectacle qui se trouvait devant elle. Elle n'est pas médecin, mais elle est persuadée que la mort de la survivante est dû à ses nombreuses blessures. Une mine de dégoue se dessine sur son visage alors qu'enfin, elle se permet de quitter le corps des yeux pour se consacrer sur les paroles des personnes qui l'entourent. Elle entend la leader des strangers parler d'une attaque de carnivore, qui au vu de la violence de l'attaque pourrait être possible. Mais cette réponse n'en satisfait pas certain, ne satisfait pas Christopher. « Quoi? Une attaque de carnivore ?  Et tu en as d’autres des conneries comme ça ? Si tu veux parler pour meubler, vas le faire loin d’ici. Y a personne qui est assez con ici pour ne pas savoir ce que ça signifie. A moins que tu parles des animaux qui habitent de l’autre côté de la frontière, je crois que tu te voiles la face ou alors que tu ressens un peu de sympathie pour eux. L’un dans l’autre, tu dis de la merde.» Toujours en gardant le silence, je réponds simplement en secouant la tête, n'étant absolument pas d'accord avec ses propos. Heureusement pour moi, deux personnes ne tardent pas à tirer les mêmes conclusions que moi, sauf qu'ils finissent tous deux par s'exprimer à voix haute. D'abord Hawke puis finalement Adèle. « Je suis ravi que la mort de Riley alimente ta déjà violente haine pour les natives, mais on a pas tous envie de se lancer dans une nouvelle guerre. Ça pourrait être eux, oui. Mais si 'ouh la la, ce sont des animaux' sont les seuls arguments qui te viennent en tête, alors peut-être qu'il voudrait mieux réfléchir deux secondes avant de pointer du doigt, tu crois pas ? Tout ce qu'on sait, c'est que vous l'avez trouvée près de la frontière, c'est ça ? C'est incriminant mais … Enfin, regardez-la ! Est-ce qu'un humain serait même capable de faire ça ? » « Il a raison. Les Natives n'auraient jamais fait ça. Je vous interdis de prétendre le contraire. Peut-on recouvrir le corps à présent ? » Il ne faut pas longtemps avant que le corps ne soit recouvert, ce qui est un soulagement. Jolene finit par se frayer un petit chemin afin de rejoindre les personnes dialoguant entre elles. Il ne faut pas s'emporter et sauter aux conclusions, on sait tous que cela peut partir bien trop loin. Dans le passé, chacun a déjà fait des conclusions hâtives, rendant la vie sur l'île encore plus pénible qu'elle ne l'était déjà. Il est hors de question que cela se reproduise encore une fois. Comme l'a dit Hawke, l'endroit où a été retrouvé le cadavre est suspect mais ce serait bien trop simple si c'était eux. Ils ne l'auraient pas fait, pas quand on détient encore l'un des leurs. Son esprit repasse en boucle les mots déjà échangés et ses yeux se posent sur le corps caché de la victime. Elle ne sait pas ce qui s'est réellement passé, mais elle veut croire que non, la trêve n'est pas rompue. Son regard finit par se poser sur la leader des strangers, avant de fondre sur les personnes ayant patrouillé, ceux présents lors de la découverte du cadavre. Avez-vous remarquer quelque chose d'autre? Croisez des animaux capables d'une telle boucherie? Car oui, le mot est bien choisi, au vu des blessures subi par Riley, ce qui lui est arrivé est une véritable boucherie, pour ne pas dire un véritable carnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poldark
≈ OH DEAR YOU'RE MY FAVORITE SONG
avatar

Messages : 581
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: {jolene/sujet commun} here we go again   Dim 31 Jan - 18:35

HERE WE GO AGAIN.
SUJET COMMUN n°1


Le corps sans vie de la pauvre Riley vient à peine d'être découvert que déjà, les pressions reprennent, les uns et les autres exprimant leurs avis divergents, les menant à reprendre les affrontements qui avaient réussi à cesser en même temps que la trêve. Un retour en arrière... ou alors un retour a la vraie nature de chacun, voilà ce que ce dit Jolene, alors qu'elle reste silencieuse au spectacle qui s'offre à elle.
Elle prend tout d'abord le temps d'écouter les conclusions de Poppy qui semble savoir de quoi elle parle, qui n'émet pas de conclusion hâtive et surtout, qui aide à faire avancer les choses. Un animal n'aurait pas fait ça selon elle, ce qui fait froncer les sourcils de la brunette dont les battements de coeur commencent doucement à s'intensifier. Si ce n'est pas un animal et que les Natives n'ont pas fait ça, alors qui? La réponse est sous son nez, surgissant comme par magie, mais elle ne veut pas y croire. Non un survivant de leur groupe ne pourrait pas avoir fait ça, c'est impossible, il faudrait être un barbare, un monstre pour réussir à faire une telle boucherie. Le fil de ses pensées est interrompue par Christopher, qui continue de penser qu'il s'agit de l'oeuvre des Natives. Cet homme lui fait de la peine, elle n'ose imaginer la douleur d'avoir perdu un fils à cause de ces personnes, elle comprend la haine qu'il peut ressentir, mais cela ne vaut pas de remettre en marche une guerre qui a déjà fait tant de victimes. Elle entend ensuite Julian, l'un des leaders stranger, celui qu'elle a souvent surveillé du coin de l'oeil lors des rencontres car il est imprévisible, n'hésitant pas à intervenir avec ses poings. Il est celui qui dit à voix haute, les pensées que la jeune femme a réussi à garder au fond d'elle. Il émet l'hypothèse qu'une personne du campement pourrait être l'auteur de cette boucherie puisque comme il le dit, la trêve n'a pas été bien prise par tout le monde. Des propos soutenus par Hawke quelques secondes plus tard, tandis que de son côté, Sora n'en dit pas davantage, se contentant d'agir dans l'intérêt général. Quand Hawke annonce qu'il faudrait aller informer les Natives de ce qui vient de se passer, Adele se porte volontaire pour y aller, n'hésitant pas à tacler au passage Christopher dont la fille ne tarde pas à venir prendre la défense, demandant qu'on arrête de s'acharner sur lui, soulignant dans ses paroles que contrairement aux Natives, son père n'est pas un monstre, rappelant à Jolene qu'à un certain moment elle a pensé pareil, même si à l'heure actuelle ses pensées sont perturbées. Mais elle arrive trop tard puisque le poing de Julian s'écrase sur le visage du quarantenaire lorsqu'il profère des menaces à l'encontre de la scientifique. Jolene se passe une main sur son visage en secouant la tête devant la scène qui se déroule sous ses yeux. Heureusement, elle n'a pas besoin d'intervenir pour séparer les deux hommes, Christopher se contentant de se pencher pour récupérer le corps, l'amenant sûrement à l'infirmerie, là où une autopsie aurait lieu afin d'essayer d'en apprendre plus sur ce qui s'est passé. Alors qu'on aurait pu penser les choses calmées pour l'heure, c'était sans compter sur l'intervention de Jim, venant rajouter un petit peu d'huile sur un feu commençant à chauffer. Du coup, si c'est pas un animal, si c'est pas l'un des Leurs et si c'est pas l'un des Nôtres... Qui a fait ça ? Sa question n'est pas idiote, mais pour le moment il n'y a pas assez d'information pour pouvoir accuser qui que ce soit. Tout le monde reste suspect. Il y aura une autopsie du corps pour essayer de comprendre ce qui s’est passé. Et comme l'a dit Sora, pour le moment, il vaut mieux que personne ne quitte le campement, du moins pas seul. On ne sait pas qui a fait ça, si ça va recommencer... cela ne sert à rien de prendre des risques inutiles tant qu'on en sait pas plus. Elle ne dit rien de nouveau, se contentant d'appuyer des propos qu'elle juge justes, trouvant inutile de continuer de débattre sur une situation sur laquelle ils ne savent rien. Non, parce que, je sais pas vous, mais m'endormir ce soir en sachant qu'on peut se faire défoncer la tronche comme cette pauvre Riley, ça m'enchante pas des masses. Elle lève les yeux au ciel devant une telle remarque. Pauvre petit lapin. Si ça peut t’aider à mieux dormir cette nuit, je monterai la garde devant ton abri. Tout le monde n’est pas aussi lâche et enclin à répandre la panique que tu ne sembles l’être… Pour le reste, le débat est clos. Tu n'es jamais devenu insomniaque jusque-là, non? Il n'y a rien de nouveau sur l'île, je suis sûre que tu réussiras à t'endormir comme un grand. Elle sait que sa remarque n'est pas nécessaire, mais les paroles de Jim ne l'étaient pas davantage, elles n'aidaient personne, se contentant seulement d'attiser la peur déjà présente chez certaines personnes. Adèle a malgré tout raison, il faudra peut-être les prévenir et elle ne pourra pas y aller seule, pas tant qu'on ne sait pas ce qui a tué Riley. Du coup il faudrait des volontaires pour l'accompagner... Elle n'a aucune envie de retourner sur le campement des Natives, mais il faut qu'ils soient au courant, car elle le sait, du moins elle l'espère, ce n'est pas eux. Par conséquent si quelqu'un s'en prend au survivant, ce n'est peut-être qu'une question de temps avant qu'on ne s'en prenne à une personne de leur groupe, à eux. Mais si personne n'est prêt à y aller, alors Jolene sera volontaire pour accompagner la scientifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
{jolene/sujet commun} here we go again
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FLASHBACK] sujet commun : l'évasion
» SUJET COMMUN ♦ Enterrement de Scott Matthews.
» ▬ Sujet commun
» Intrigue n°1 - Sujet commun ▸ La course à l'héritage
» [Sujet commun] Listes Undead 2000 points

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BOM CHIKA BOW BOW :: SUJETS ARCHIVÉS-
Sauter vers: